Chacun cherche son quoi déjà ? (Featuring the Leningrad Cowboys)

Publié le par Bertrand



Ils sont dingues, mais je ne m'en lasse pas. Allez, je vous en remets une louche...

 




Commenter cet article

Fred 19/08/2008 20:51

La longueur de leurs chaussures me fait penser à un dessin un peu cynique de Reiser :d'un côté, un Auguste au nez rouge et aux longues chaussures, et de l'autre, une mère avec son gosse en haut d'un immeuble en flamme au pied duquel se trouvent les pompiers avec la grande échelle. Et le commentaire :"il y a deux choses drôles : un clown avec des chaussures trop longues, et des pompiers avec une échelle trop courte."Sur ce : bonne soirée.

Bertrand 20/08/2008 08:11


Eh eh eh...


Fred 19/08/2008 20:42

Salut Bertrand,l'Armée Rouge avait quand même une qualité : son c(réat)hoeur.FredPS : pour la boutade entre parenthèses, je tiens à préciser que je n'en pense pas un mot (on ne sait jamais...)

Bertrand 20/08/2008 08:10


Oui, c'est bien de préciser...


Joëlle V 19/08/2008 18:22

C'est pas le pied ce pied (niveau Bouvard)...

Bertrand 20/08/2008 08:09


Joëlle, il n'y a pas à dire : tu es une pointure ! ^_^


Joëlle V 19/08/2008 12:17

Oui, c'est ce problème qui a été un handicap et lui a fermé les portes du show bizz, en plus il chante mal...Les Léningrad cowboys, eux, çà va , ils assurent...

Bertrand 19/08/2008 12:36


Ah bon ? Il chante comme un pied ?

(Olala, les gens vont finir par penser que je fais des stages sur Rire et chansons...)


Joëlle V 19/08/2008 10:49

Bertrand j'ai retrouvé un cousin éloigné des Léningrad cowboys...Il me semble que cette journée démarre avec un bon pied...

Bertrand 19/08/2008 11:24



Voilà qui accrédite la thèse selon laquelle "quand on a la bouche qui sent les pieds, c'est qu'on a les dents qui se déchaussent". Merci Joëlle.