COIN COIN COIN

Publié le par Beltram MacLeod

L'avez-vous remarqué ? Les gens manquent singulièrement d'humour de nos jours.
Tenez, pas plus tard qu'hier, une lectrice est venue à la médiathèque faire renouveler son abonnement et celui de son mari. Elle me tend ses cartes en disant :
"J'en ai deux."
Ce à quoi j'ai spontanément répondu :
"Moi aussi."
Inutile de vous dire que ma remarque a engendré chez elle un regard assassin, et chez moi un grand moment de solitude.
J'ai alors intérieurement maudit mes parents, responsables de m'avoir fait tel que je suis, c'est-à-dire incapable de résister au plaisir d'un bon mot.

Chienne de vie.

Publié dans 023 Biblio take care

Commenter cet article

benoitreveur 16/04/2009 14:15

Bah je trouve que  c'est bien dommage cette réaction de la nana: pour une fois que quelqu'un faisait une blague sans avoir "son dernier bouquin à refourguer à tout prix à coups de baratin commercial"..... Remarques solitude ou non , ça devait être marrant à voir cette scène que tu racontes. Dans un genre différent:  au bahut on avait un prof d'allemand il lancait toujours des blagues "d'émission de variet" , et il attendait avec son regard notre réaction, à chaque fois on se marrait , mais de la situation... et non de sa blague... aaahhhh le pauvre....

emmanuelle 17/03/2009 11:17

Heuhhhh, en même tempsc'est un peu décocertant en ces lieux, face à un illustre inconnu:-) Faut se mettre à sa place aussi!!! Elle a du virer au rouge cramoisi quand même:-) Ou alors, elle auraitpu aussi déboutonner son auguste chemisier et te prouver qu'elle aussi, anatomiquement considéré, elle en avait deux. T'aurais fait koooaaa, là??? Nonnn, le dis pas:-)))bonne journée

NikO 15/03/2009 05:15

Des cartes de biblio, j'en ai cinq, et oui, famille nombreuse! auquel cas, la position assise te semblerai douloureuse sans l'aide d'un suspensoir efficace!!!

MiC 14/03/2009 20:56

tout à fait d'accord ! sous le sot prétexte que nous vivons des jours difficiles, l'humour intelligent déserte notre quotidien. à preuve : "j'ai la pêche" alors que je suis encore et toujours au chomdu, mes affaires en garde-meuble et mon chat en résidence hôtelière. et d'aucuns ont failli oser me faire remarquer que je poussais le bouchon un peu loin à forcer ma bonne humeur. pfffff ! crise ne signifie pas sinistrose, voyons !et ton abonnée, elle l'a cherché. moi je dis !surtout, surtout, ne lâche rien (comme disent les fous du Panique au Mangin Palace)

Eurêka 14/03/2009 09:23

Mouahahah j'imagine sa tête Mouahahah et ton immense solitude d'un coup Mouahahah!Et le pire, tu veux que je te dise, c'est que tu l'a referas spontanément la prochaine fois! non?