Il est passé sparte ici, il repassera sparte là...

Publié le par Bertrand

Ce ouikende, j'ai eu la prétention d'aller voir Spartatouille au cinéma. (Men)Hélas, cette probablement brillante comédie n'était déjà plus à l'écran.

Zut, flûte, encore un échec.

C'est d'autant plus regrettable que Spartatouille est la parodie de 300, film déjà furieusement risible en lui-même. Une parodie de navet, avouez que cela doit valoir le déplacement.
Au lieu de cela, je me suis retrouvé devant Valse avec Bachir, dont le moins que l'on puisse dire c'est que ce n'est pas franchement hilarant. J'vous raconte pas la soirée drôlissime que je me suis tapée. J'en ai eu mal au ventre tellement je me suis bidonné.
Tenez, pour la peine, je vous inflige la bande-annonce de Spartatouille, na !

 



Publié dans Espace vidéo

Commenter cet article

Charles-Marie 12/08/2008 13:41

Le problème avec Miller c'est qu'il a une position extrême (pour ne pas dire extrémiste).Dans une uchronie comme Sin City, ça passe, dans une vision de la bataille des Thermopyles c'est limite, et dans une vision du futur de l'univers DC c'est un effroyable gâchis (pour moi il n'y a pas photo entre Dark Knight returns 1 et 2 (surtout le 2) et Kingdom Come, je sais où va me préférence.Le problème, c'est que si Sin Citiy a été presque adapté stricto censu et en effet avec un casting impeccable (j'ai pas reconnu Frodon, dis donc!), l'effet a été grossi dans 300 (avec le rajout du traître spartiate et la focalisation sur la reine).Après je suis bon public, j'ai retrouvé l'histoire de la BD qui en fait trop mais avec de beaux plans, et puis l'histoire de ces 300 hommes morts pour que la démocratie vive, c'est assez beau quand même, les Thermopyles je les ai vues de mes yeux, l'érosion a bien joué depuis.De là d'avoir envie d'aller voir la nième comédie sur les films du moment, je n'en étais pas.Sinon pour Wanted, j'ai lu la BD, ben ça ne donne pas envie d'aller voir le film. Ou alors en déconnectant le cerveau et y allant pour raisons purement hormonales aller admirer la plastique d'Angelina Jolie.J'attends pas mal du prochain Batman. Je suis d'accord qu'il est dur de surpasser le Joker de Nicholson, mais il semble que l'acteur a relevé le défi brillament.Quand au Riddler, un de mes méchants favoris, ça ne va pas être dur de faire mieux que Jim Carrey (ce Batman là, il faut vraiment le prendre au second degré. D'ailleurs j'ai l'impression que c'est ce que font les acteurs des méchants pendant tout le film)...Johnny Depp...pourquoi pas!

eurêka 07/08/2008 13:02

Sin City, j'ai bien aimé aussi, alors que ce n'est pas du tout mon univers cinématographique, et que je ne lis pas de BD (euh, hum, sauf Garfield, Kid Paddle, ...). J'ai apprécié l'esthétisme du film, les acteurs (ah oui, quand même!) et le fait que ce soit très prenant. Bon, je donne mon avis, mais personne ne me l'a demandait en même temps!Code ARG...

Bertrand 07/08/2008 13:39


C'est pour ça que tu as bien fait de le donner.


Fred 06/08/2008 12:09

Merci.Il faudra que je me penche sur cette BD et que je me le regarde une deuxième fois ce film, sans doute.Fred

Fred 05/08/2008 14:00

Salut Bertrand,je viens de lire la critique de Libé sur 300. Passons sur le délire du rédacteur... Je me demandais ce que tu pensais de Sin City (le film), dont il est fait référence dans l'article. Je l'ai vu récemment et je ne sais pas trop quoi en penser, surtout que je ne connais pas la BD autrement que de nom. J'ai trouvé ça un peu foutraque et j'ai pas trop aimé au bout du compte. Merci.Fred

Bertrand 06/08/2008 08:50


J'ai bien aimé Sin City. Pour une fois, l'ambiance de la BD est bien rendue, et on nage vraiment en eau trouble. C'est pas du
polar noir pour pension de jeunes filles. Là, c'est du vrai, du dur, du tatoué.
Le talent de Rodriguez est de ne pas avoir focalisé sur un ou deux personnages, mais de les embrasser (presque) tous. Avec - et ce n'est pas la moindre qualité du film - un casting impeccable, au
premier rang duquel explose un Mickey Rourke miraculeusement revenu du purgatoire et absolument génial.Ouâla.
Mais bon, entre Rodriguez et Snyder, il y a une différence de taille : il y en a un qui sait tenir une caméra. (Petit indice : ce n'est pas le second.) ^_^


eurêka 04/08/2008 15:22

Je n'arrive pas à visionner la bande-annonce, mais je cible très bien le genre parodique...Sinon, Valse avec Bachir, c'est bien... euh, j'veux dire, t'en as pensé quoi?N'empêche, c'est quand même bien d'avoir le choix des films et de savoir qu'ils ont quand même une chance de passer, même peu de temps. Imagine la difficulté d'un cinéma de petite ville (même si le prix est intéressant et le charme des petites salles toujours présent)!

Bertrand 04/08/2008 15:33


Je vais encore me faire des copains, mais j'ai été déçu par Valse avec Bachir. Le traitement est intéressant, la scène d'intro est
formidable, le propos est nécessaire... mais le tout n'a pas réussi à m'émouvoir. Je m'attendais à être bouleversé, j'en suis sorti perplexe.
A voir, mais bon... sans plus.